Comme il se doit, les spécialités de la gastronomie corrézienne sont réalisées à base des produits frais locaux et régionaux. Étant une Province riche en eau et au climat très varié, ce département est l’un des plus fertiles de France. On y trouve à foison, pommes de terre, truffes, myrtilles, girolles, châtaignes, cèpes, fraises gariguettes, etc. Dans cet article, vous trouverez une brève description de cette culture gastronomique et quelques-uns des meilleurs plats de la Corrèze.

La gastronomie en Corrèze

La Corrèze est riche en saveurs diverses qui méritent d’être partagées et dégustées. Ses plats sont généralement à bases d’ingrédients généreux en calories : une cuisine gourmande et irrésistible en bouche. Foie gras, lard, beurre, Pommes de terre, gâteaux généreux, fruits délicieux et vins de choix. sont au menu pour concocter de bons petits plats. Du reste, la Corrèze ne manque pas célébrer chaque année sa gastronomie à l’occasion de grandes fêtes et manifestations organisées en son honneur. Durant ces événements locaux et pendant un séjour sur place, vous aurez assurément l’opportunité de goûter à des échantillons des recettes les plus célèbres de la gastronomie corrézienne. En voici deux qui ont fait l’orgueil de la cuisine locale.

Le milhasou

Le milhasou est l’un des plats stars de la Corrèze. Pour le cuisiner, il vous faut de la pomme de terre, du lard de jambon, de la persillade, un œuf (optionnel) et du sel. Il vous faudra aussi de l’huile de coude pour râper les légumes. Le milhassou est, en effet, une galette de pomme de terre. Dorée à l’extérieur, cette dernier gâtera vos papilles avec une texture moelleuse à l’intérieur. Elle se mange avec de la viande ou de la salade en accompagnement et elle peut faire penser, par certains côtés, à la crique ardéchoise.

La farcidure

Avec le milhassou, la farcidure se pose comme une autre des principales institutions gastronomiques de la Corrèze. Cuisinée également à base de pommes de terre râpées, contrairement au milhassou, elle est dotée d’une farce, d’où son appellation. Pour réussir vos pommes de terre râpées, il vous est conseillé d’utiliser la râpe à farcidures, une production originale du pays de Tulle. Cette technique et cet outil sont valables pour cette recette autant que pour celle du milhassou.

Une petite remarque ne vous laissera pas indifférent sur notre choix de vous avoir parlé d’abord de ces deux recettes. Une confrérie ayant pour vocation la défense et la promotion de la gastronomie corrézienne a, en effet, choisi de se baptiser elle même la Confrérie de la Farcidure et du Millassou. C’est dire à quel point ces spécialités comptent localement.

Gastronomie Correzienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *